©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

La Grande Muraille de Chine s'allonge

Si la Grande Muraille de Chine est visible depuis la lune, elle n'est pas pour autant si facile à localiser. Pour preuve, le China Daily a annoncé, début février, la découverte d'une nouvelle portion de muraille dans les provinces de Gansu et Shaanxi, au nord ouest du pays. C'est ainsi 726 km de remparts supplémentaires qui viennent s'ajouter au 8,852 km connus. L'ensemble représente une distance égale à celle séparant Londres et Tokyo.

Contrairement à l'idée reçue, la Grande Muraille n'est pas un monument uniforme s'étendant sur une ligne continue. C'est un ensemble de remparts, construits cote à cote et au coup par coup, entre le 5ème siècle avant JC et le 16 siècle après JC.

Liu Yulin, archéologue au musée de Jinta, et ses collègues ont exhumé le nouveau tronçon lors d'une qu'une campagne débutée en avril 2007 (et qui devrait s'achever en décembre 2011) visant à inventorier le patrimoine culturel chinois. Ils ont découvert des morceaux de parois dans la région reculée du désert de Gobi. Les monuments construits dans les zones désertiques ou montagneuses sont protégés des activités humaines et particulièrement bien conservés. Une partie a cependant été partiellement détruite par les inondations et les tempêtes de sable.

Selon le China Daily, 26 km de murs ont été exhumés dans le seul xian (district) de Jinta (province de Gansu). Cette section, qui date de la dynastie des Han orientaux (de - 206 à 24), est l'une des mieux préservée du pays. L'autre portion, soit 700 km, a été découverte dans la province de Shanxi. Cette partie a été édifiée sous les dynasties des Qin (de -221 à -206), des Han et des Sui (581-618).

L'idée que des archéologues puissent tomber par hasard sur des vestiges de la Grande Muraille semble assez déconcertante. Pourtant, il y a des précédents. Ainsi,en septembre 2009, les agents culturels ont trouvé une portion de mur de 11 km dans la province de Jilin, au nord-est de la Chine. Un autre tronçon de 4 km avait déjà été découvert, en 2007, dans le district de Yanqing au Nord-Ouest de Pékin.
Il semble que la Grande Muraille, originellement construite dans le but de repousser les barbares du nord, ait encore quelques secrets à révéler.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : La Grande Muraille ; la grande muraille de chine ; muraille de Chine ;
Discussions
Pas d'avis pour “La Grande Muraille de Chine s'allonge”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié