©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Inventaires des sites archéologiques et du patrimoine historique

Deux plateformes Internet ont vu le jour cette semaine, dont l'ambition est de répertorier les sites archéologiques et de sensibiliser les amateurs aux problèmes liés à la sauvegarde du patrimoine. Par ailleurs, il existe plusieurs sites dont la vocation est d'établir un recensement de notre l'héritage culturel grâce à la bonne volonté des Internautes. La plupart de ces bases de données utilisent des outils permettant de localiser les chantiers de fouilles sur des cartes interactives ou d'en faire une visite virtuelle.

Patrimoine mondial en danger
Global Heritage Network (GHN), a été créée le 17 mars dernier, par l’association américaine Global Heritage Fund (GHF). L’objectif est d’attirer l’attention de l’opinion publique sur le patrimoine archéologique menacé de destruction et d’en organiser le sauvetage en établissant un réseau de collaboration entre chercheurs, sponsors et administrations concernées. La base de données répertorie actuellement 500 sites. Ceux-ci sont classés selon le degré de menace et apparaissent en points colorés sur la carte : les sites irréversiblement perdus sont en noirs, ceux qui nécessitent une prompte intervention en rouge, ceux qui sont fragiles en orange et ceux qui sont stables en vert. Le GHN gère actuellement un peu plus d’une dizaine de missions de sauvetage, et une demi-douzaine de projets ont déjà été bouclés.

Archéologie préventive en France
Le 18 mars dernier, l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) a annoncé le lancement d’une collaboration avec et l’Institut géographique national (IGN) via l’Archéozoom (onglet « sites archéologiques » sur le site de l’INRAP) et le Géoportail (rubrique « Culture et patrimoine » dans le menu à gauche). Ces outils permettent de localiser les sites archéologiques sur une carte de la France métropolitaine et accéder à des fiches de renseignements sur les chantiers de fouilles dans des zones en cours d’aménagement. Plusieurs centaines de points sont ainsi répertoriés, permettant aux internautes d’accéder à de visiter virtuellement les sites, grâce à des plans, des images en 3D, des photos et des vidéos. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de valorisation des activités des deux instituts.

Mégalithes aux quatre coins du monde
The Magalithic Portal a été créé en 2001 à l'initiative d'Andy Burnham, un passionné d'histoire. Il a fondé une association dans le but d'établir un catalogue des sites mégalithiques à travers le monde. Au fil du temps, il a été rejoint par des photographes, des archéologues, des institutions publiques et des particuliers. Des cartes du Royaume-Uni, de l'Europe et du reste du monde permettent de localiser les monuments et d'accèder aux entrées correspondantes.
Dans le mâme esprit, le site Internet The Megaliths of the World as Astronomy & Land Survey System (Les mégalithes du monde comme outils d'étude de l'astronomie et du territoire) a été créé par l'Américain Andis Kaulins, un ancien professeur de droit. Là encore, les sites préhistoriques sont classés par pays.

Patrimoine et monuments de France
En France, l'’Inventaire général des monuments et richesses artistiques a été lancé en 1962 à l'initiative d'André Malraux et d'André Chastel. Piloté par le ministère de la Culture, cet inventaire est mis en œuvre par les régions. Le site officiel de l'Inventaire général du patrimoine culturel offre de nombreuses ressources en ligne mais il faut naviguer un peu pour trouver son bonheur. Le site Architecture et Patrimoine, géré par Ministère de la culture et de la communication, présente les différentes bases de données enrichies par les travaux de l'Inventaire général du patrimoine culturel ainsi que des liens thématiques permettant d'accéder à de nombreux documents et ressources. Enfin, la plupart des Régions ont créées leurs propres sites, comme l'Île-de-France, la Picardie, la région Midi-Pyrénées ou l'Aquitaine.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : inventaire general des sites archeologiques ; patrimoine historique et archéologique ; base données inventaire site archeo picardie oise ;
Discussions
Pas d'avis pour “Inventaires des sites archéologiques et du patrimoine historique”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié