©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Buffalo Bill: une partie de chasse avec le grand-duc de Russie

William Cody (1846-1917) alias Buffalo Bill, un surnom qui lui vient de son habilité à la chasse (buffalo signifie bison en anglais), est l'une des figures les plus populaires du Far West. Buffalo Bill s'illustre comme soldat pendant la guerre de sécession, comme éclaireur dans les conflits contre les Indiens, comme coursier du Pony Express et fonde la ville de Cody dans le Wyoming.


A gauche: statue de William Cody devant le Buffalo Bill Historical Center à Cody, Wyoming / A droite: le général Custer et le grand-duc Alexis de Russie


En Europe, il se rend célèbre dans les années 1890, grâce au Buffalo Bill’s Wild West Show. Pourtant, le premier grand événement médiatique de sa vie, en janvier 1872, n'est pas lié à ce spectacle mais au voyage du grand-duc Alexeï Alexandrovitch Romanov (1850-1908) dans le Midwest. A cette occasion, Buffalo Bill est sollicité pour jouer les guides de chasse dans le Nebraska.

Entre novembre 1871 et février 1872, le quatrième fils du Tsar Alexandre II (1818-1881), le grand-duc Alexis, entreprend un voyage en Amérique du Nord dont le but est de sceller l'amitié russo- étatusienne (inaugurée durant la guerre de 1812, avec la médiation russe dans le conflit contre l'empire britannique, puis confirmée, en 1867, par la vente de l'Alaska aux Américains) et de développer les relations commerciales entre les deux pays. Le jeune ambassadeur russe se rend d'abord à Washington, où il est reçu plutôt froidement par le président Grant (1822-1885) et poursuit néanmoins son voyage vers New-York, puis Montréal au Canada et dans la ville de Chicago, peu après le grand incendie d'octobre 1871. La Pennsylvania Railroad Company met un train à sa disposition, tandis que le général Philip Sheridan (1831-1888) est chargé d'organiser la grande chasse dont il rêve. Le 1er janvier 1872, l'officier américain débarque à Fort McPherson (près de l'actuelle ville de North Platte, dans le Nebraska) afin de préparer l'arrivée du grand-duc Alexis. On décide que la chasse aura lieu le 14 janvier 1872, soit le jour de 22ème anniversaire de l'ambassadeur russe. Le terrain choisi est la vallée de Red Willow, un site riche en bisons, situé à une soixantaine de miles (environ 96 km) de Fort McPherson.


Alexis Among the Buffaloes par Frank Leslie. (Le grand-duc Alexis tue son premier bison) Frank Leslie's Illustrated Newspaper, Feb. 3, 1872. Buffalo Bill Historical Center, Cody, Wyoming.


Le 12 janvier, le grand-duc quitte Omaha, « La Porte d'entrée de l'Ouest », escorté par Sheridan et général George Custer (1839-1876). Ils arrivent à North Platte, le même jour et sont accueillis par leur jeune guide, déjà connu sous le nom de Buffalo Bill, ainsi que par plusieurs officiers américains comme le général James William Forsyth (1835-1906). La Grande chasse royale mobilise au total plus de 500 participants parmi lesquels deux unités du 2nd régiment de cavalerie, un orchestre militaire et des cuisiniers. Le cortège doit se rendre à Camp Alexis, à environ 50 miles (80 km) au sud de Red Willow Creek. Le grand-duc voyage en compagnie de Sheridan dans une voiture tirée par quatre chevaux. Buffalo Bill les suit avec 5 ou 6 ambulances et une vingtaine de selles de rechange.
Afin de donner une couleur locale à l'évènement, Buffalo Bill a également sollicité la participation de Spotted Tail, le chef sioux de la tribu indienne des Brulés Lakota. Celui-ci a sélectionné une centaine de guerriers indiens, parmi ses meilleurs chasseurs, qui attendent au lieu de rendez-vous. On leur a fourni de la farine, du sucre, du café et du tabac en abondance. Des tentes luxueuses ont été montées pour les invités de marque, ainsi que deux autres destinées à la fois à l'infirmerie et aux repas. Le grand-duc est accueilli au campement par une série de festivités (dances guerrières, cérémonies rituelles, etc) données en son honneur.


The Great Royal Buffalo Hunt (Grande chasse royale de Buffalo) de Louis Maurer, 1894. Buffalo Bill Historical Center, Cody, Wyoming.


Le lendemain matin, à 9h00 pétantes, les chasseurs sont sur leurs selles. Ils n'ont pas besoin de galoper longtemps avant de repérer un troupeau de bisons. Ainsi que l'explique Buffalo Bill, dans sa biographie, les règles de l'hospitalité et de la bienséance impliquent de céder l'honneur au grand-duc. Alexis monte Brucksin Joe, le célèbre cheval de son guide. Il est armé d'un simple pistolet. Par ailleurs, le grand-duc très enthousiaste décide de charger tout de suite un animal, en dépit des recommandations de Buffalo Bill. Arrivé à six mètres du bison, Alexis fait feu cinq ou six fois en plein galop mais rate sa cible. Lorsque que Buffalo arrive à sa hauteur, il s'aperçoit que le chargeur du pistolet est vide. Celui-ci lui l'échange contre une carabine. Alexis repart à l'assaut, tirant six nouveaux coups de fusil. Il a encore raté sa cible. Cody lui propose alors de lui prêter son arme personnelle, la célèbre Lucretia, un calibre 46 avec lequel il prétend avoir abattu plus de 4 000 bisons. Le guide recommande par ailleurs de se placer à la hauteur du flanc de l'animal avant de faire feu. Le grand-duc abat son premier bison. Selon la tradition, il coupe la queue de l'animal et l'on fait ensuite passer le trophée sanglant de mains en mains parmi le groupe de chasseurs. Une carriole remplie de champagne et de caviar arrive de l'arrière et les chasseurs portent le premier d'une longue série de toast. La chasse reprend ensuite son cours. A la fin de la première journée, le tableau s'élève a 20 ou 30 bêtes abattues et le retour au camp est l'occasion de nouvelles festivités.
Le lendemain, le tableau de chasse s'élève à une cinquantaine de têtes de bisons: deux pour le grand-duc Alexis et le général Sheridan, huit pour les indiens, un pour le lieutenant Stevens...


A gauche: Spotted Tail entre 1870 et 1881. Bibliothèque du Congrès / A droite: The Grand Duke Alexis on the plains : the buffalo hunt as it really was par Frank Leslie. (Comment se déroula rééllement la chasse selon Frank Leslie) Frank Leslie's Illustrated Newspaper, Fev. 10, 1872. Bibliothèque du Congrès.


Après cette partie de chasse mémorable, le grand-duc Alexis poursuit son voyage à travers les États-Unis, en compagnie du général Custer. Il se rend ensuite en Amérique du sud (à Cuba et au Brésil), fait escale au Cap de Bonne Espérance en Afrique du Sud, visite une partie de la Chine (Hong Kong, Canton et Shangaï) et termine sa mission d' ambassadeur au Japon avant de rentrer en Russie, en décembre 1872. Il entretient une correspondance avec George Custer jusqu'à la mort de l'officier américain, à la bataille de Little Big Horn, le 25 juin 1876.
Buffalo Bill, quant à lui, débute sa carrière d'acteur le 17 décembre 1872 à Chicago. Il est alors âgé de 26 ans. Le spectacle intitulé Scouts of the Prairie est une pièce de théâtre de Ned Buntline (1813-1886) dans laquelle William Cody apparaît aux cotés d'une autre célébrité du Far-ouest: Texas Jack Omohundro (1846-1880). La saison suivante, ils sont rejoints par Wild Bill Hickok (1837-1876). En 1882, Cody créé son propre spectacle, le fameux Buffalo Bill's Wild West Show. Avec sa troupe, il part en tournée en Amérique du Nord et en Europe (en 1896 et en 1905, la troupe de Buffalo Bill fait même deux passages à Paris où elle remporte un grand succès). En 1885, il engage le célèbre chef indien Sitting Bull mais celui-ci n'est pas autorisé à quitter le territoire pour participer aux tournées. L'aventure du Buffalo Bill's Wild West Show s'arrête à Denver en 1913 lorsque le spectacle fait faillite. William Cody, qui a emprunté $20,000 à Harry Tammen (l'un des propriétaires du Denver Post), est forcé de rejoindre la troupe de son créancier, le Sells-Floto Circus.
Néanmoins, Buffalo Bill n'a rien perdu de son prestige puisqu'en 1913, il est de nouveau sollicité pour jouer les guides dans une partie de chasse. L'invité d'honneur, cette fois, n'est autre que le prince de Monaco, Albert Ier,(1848-1922).


William Frederick "Buffalo Bill" Cody et le prince Albert Ier de Monaco à Cody, Wyoming, en 1913.Source: Flickr Commons project, 2010


Sources:
Buffalo Bill Entertains a Russian Grand Duke sur eyewitnesstohistory.com
Buffalo Hunt in Nebraska by the Grand Duke Alexis of Russia in 1872 sur America Hurrah!
Grand Duke Alexis sur Buffalo Commons Storytelling Festival
From Society Balls to Buffalo Tails par Jim Crain sur The Ephemera Society of America
Hunting with a Grand Duke sur UntraveledRoad Library
Le Buffalo Bill Historical Center à Cody dans le Wyoming

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : Cody russie ; la compagnie propose faire buffalo bill ; alexis de russie ;
Discussions
Pas d'avis pour “Buffalo Bill: une partie de chasse avec le grand-duc de Russie”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié