©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

25 octobre 1415: la bataille Azincourt

Le 25 octobre 1415, pendant la guerre de Cent ans (1337 à 1453), la chevalerie française est anéantie par les troupes du jeune roi d’Angleterre Henri V (1387-1422), à Azincourt au nord de la Somme.

Deux mois auparavant Henri V avait traversé la manche à la tête d'une armée de 9 000 à 30 000 hommes (selon les sources) et fait le siège de Harfleur en Normandie. Après 5 semaine de résistance, la ville finit par capituler mais le roi d'Angleterre avait perdu la moitié de ses hommes. Il décida de marcher sur Calais, à la rencontre de sa flotte, pour retourner en Angleterre. Néanmoins, il était attendu à Azincourt par l' immense armée du connétable de France, Charles Ier d'Albret, composée de 15 000 à 50 000 hommes (là encore les chiffres divergent selon les historiens) faisant face aux archers anglais épuisés.


Le champ de bataille était situé sur 900 mètres de terrain découvert, coincés entre deux bois, ce qui empêchait les grandes manœuvres et joua en faveur d'Henri V. La bataille débuta à 11 heures du matin. Les Français étaient lourdement armés (leurs armures ne pesaient pas moins de 20 kg) et progressaient difficilement sur le sol boueux. Les archers ennemis étaient équipés d'arc performants, avec une portée supérieure à 200 mètres. Ils étaient, par ailleurs protégés par une ligne de défense constitués de pieux, et les cavaliers ont français ne sont pas parvenus à la forcer. Plus ils avançaient plus ils s’embourbaient, si bien que certains n'avaient plus la force de lever leurs armes. Henri V a décidé de profiter de cet avantage et à lancer ses archers, plus légèrement équipés, à l'assaut de l'adversaire. Ce fût le début d'un véritable massacre.


Plus de 6000 soldats français (le chiffre est parfois porté à 10 000) ont perdu la vie à Azincourt contre 400 serviteurs de l'armée anglaise (jusqu'à 1 600 selon les sources). Avec une force inférieure à trois contre un (le rapport est de 1 contre 2 à 1 contre 12, toujours selon les différentes sources), Henri V a ainsi remporté l'une des marquantes victoires de l'histoire militaire. Aussi fort de ce revers inattendu, poursuivi-t-il sa compagne en Normandie, remporta plusieurs batailles et, en 1420, fut reconnu héritier de la couronne et régent de France. Il succomba néanmoins à une crise de dysenterie, deux ans plus tard, alors qu'il est stationné au château de Vincennes, près de Paris. Henri est enterré à l'abbaye de Westminster. Son jeune fils Henri VI (1421-1471) lui succéda.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : azincourt ; azincourt 1415 ; azincourt bataille ;
Discussions
Pas d'avis pour “25 octobre 1415: la bataille Azincourt”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié