©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Stonehenge: Origine

Au début de l'année 2011, le CafeduWeb vous informait d'une nouvelle découverte sur l'origine des pierres bleues de Stonehenge. Cette découverte rajoutait quelques kilomètres de transport, mais le facilitait en éliminant une partie du trajet en zone accidentée. Depuis, les recherches ont continué et la localisation du site d'extraction des pierres blues s'est précisée.

Ces travaux sont encore menés par Rob Ixer du Département de Géologie de l'University de Leceister et Richard Bevins du du Musée National du Pays-de-Galles Amgueddfa Cymru. Les deux chercheurs ont étudié par analysis pétrochimique des roches provenant de différents sites du Pembrokeshire (Sud-Ouest du Pays de Galles). Cette fois-ci les chercheurs se sont penchés sur les inclusions de rhyolite (une roche silicatée d'origine magmatique) contenues dans les pierres blues. L'analyse pétrochimique d'une roche consiste à broyer un fragment de roche en poudre. La poudre est ensuite triée en appliquant un faible champ magnétique. Les composés magnétiques sont ainsi extraits: le fer et un des oxydes Fe2O3 sont les matériaux les plus sensibles au champ magnétique. Ensuite, arriveront vers la source magnétique, les silicates contenant du fer des plus sensibles ou moins sensibles. Au final, la poudre ne contient plus que des particules non magnétiques qui sont analysées par sédimentation et par voie chimique.



En comparant les résultats obtenus sur les pierres de Stonehebge et sur les prélèvements du Pembrokeshire, Ixer et Bevins ont limité la zone d’extraction à une surface de l'ordre d'une centaine de mètres carrés et plus précisément sur un lieu appelé Rhos-y-fel. Cette localisation très précise devrait permettre de retrouver des traces archéologiques de l'extraction des pierres.

Une campagne de fouilles sur place paraît, en effet, essentielle pour confirmer ces analyses qui, toutes scientifiques soient elles, ne manqueront pas d'être critiquées voir décriées par d'autres archéologues ou géologues. Mais, je le redis, ainsi progresse la science. Il faut aussi noter que toutes les pierres de Stonehenge ne proviennent pas de Rhos-y-fel et que d'autres gisements devront sans doute être analysés. Quand à la question du transport, elle reste ouverte à toutes les hypothèses.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : particules magnetique extraction fer ; analyse de la poudre de la roche (pdf) ; content ;
Discussions
Pas d'avis pour “Stonehenge: Origine”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié