©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Ness of Brodgar, son cercle de pierre, son temple

Allez, laissons de côté Stonehenge, pour aller voir aux Orcades. Toujours fertile en découvertes archéologiques, les petites îles écossaises, reviennent à la charge avec le site de Ness of Brodgar. Ce lieu est d'abord connu pour son cercle de pierres dressées: l'anneau de Brodgar. Puis, ce sont les restes d'un temple qui ont été découverts et explorés. Les fouilles continuent et révèlent quelques surprises.


L'anneau de Brodgar (crédit: Orkneyjar)


Les fouilles entreprises par l'ORCA (Orkney Research Centre for Archéology) sur le temple avaient déjà montré que les hommes du néolithique, qui avaient édifié ces bâtiments, les avaient également orné ou peint de couleurs. Les archéologues sur le site ont, en effet, retrouvé des traces de coloration rouge, jaune et orange sur certains murs. A ce propos, vous pouvez aller voir le site Will MacNeil qui a reconstruit en 3D ce temple pour un documentaire diffusé récemment sur la BBC.




De la couleur mais plus encore, les travaux des archéologues ont permis de déterrer un mur d'enceinte. Les estimations prédisent un mur de 3m de haut ayant nécessité l'apport de 10 000 tonnes de pierres. L'enceinte ainsi tracée devait recouvrir une surface équivalente de 5 terrains de football. Sous l'un de ces murs des traces de feu ont été découvertes et ont pu être datées. Ces cendres proviennent d'un foyer allumé 3 200 ans avant JC. Cette datation pourrait ainsi révéler que le temple de Ness of Brodgar est plus vieux de 500 ans que le célèbre Stonehenge.

Plus qu'un concours de celui qui sera le plus ancien, cette découverte apporte un éclairage nouveau sur l'évolution de l'homme, il y a 5000 ans. Le temple de Brodgar déplace ainsi l'Antiquité, trop souvent limitée à la Méditerranée, vers des contrées plus nordiques et méridionales. Des murs peints, une enceinte, un temple... nous retrouvons des éléments qui sont bien connus des cités grecques, étrusques, égyptiennes des temps anciens. Une première évolution commune ?

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : ness of brodgar ; cercle de brodgar ness ; coloration au ness café ;
Discussions
Pas d'avis pour “Ness of Brodgar, son cercle de pierre, son temple”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié