©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Le livre numérique blanc de Sarnen

1273: le Grand Interrègne s'achève avec l'élection de Rodolphe de Habsbourg comme roi de Germanie et roi des Romains. La succession à la famille des Hohenstaufen qui aura duré 23 années, aura déchiré l'Empire en une multitude de royaumes et fait trembler la papauté. Et, au final, Rodolphe est roi mais ne sera jamais sacré Empereur du Saint-Empire Romain Germanique, faute d'avoir fait le voyage jusqu'à Rome pour y être nommé par le pape.


Rodolphe de Habsbourg est un homme de bataille. Il tente de rallier par la négociation, l'argent et les armes, de redonner une cohésion à son empire et d'agrandir l'Alsace, nord de la Suisse, Autriche. Ainsi en 1283, il s'empare de la vallée d'Urseren. En 1291, il rachète la ville de Lucerne, au Nord de la Suisse, juste avant de mourir en Juillet de la même année. Sans successeur désigné, un nouvel interrègne semble se dessiner.

Pour faire face à une période qui semble troublée, trois communautés (Uri, Schwytz et Nidwald) décident de signer un pacte: le pacte des III cantons. Ce pacte, sans renier les liens avec le roi des Italiens et des Germains, accorde aux trois territoires une indépendance financière, juridique, administrative et politique vis-à-vis des vassaux du roi. Sans être pleinement indépendants, les trois cantons s'accordent une large autonomie. Cet acte est considéré comme le premier pas de la fondation de l'état suisse.




Le texte du pacte sera d'ailleurs rapidement oublié et ne réapparaîtra qu'épisodiquement au cours des siècles. Mais son Histoire fait rapidement place aux histoires. Parmi celles-ci, la plus connue est celle de Guillaume Tell, rebelle suisse luttant contre la tyrannie des familles dominante et s'opposant à la domination des Habsbourg. Le héros apparaît simultanément dans plusieurs ouvrage du 15ème siècle dont Le Livre blanc de Sarnen. Ce manuscrit fut probablement écrit (sur un parchemin blanc) entre 1470 et 1474 par l'initiative de Hans Schriber. Son contenu retranscrit les alliances, les rapports de tribunaux et des communes mais aussi décrit d'une manière romanesque les résistances de la population suisse face à ses administrateurs (ou baillis) corrompus. C'est de cette dernière partie que prend naissance le mythe de Guillaume Tell.

Le Livre blanc de Sarnen est conservé aux Archives cantonales de Sarnen, canton d'Obwald. Mais depuis la fin du mois de Mars 2012, le texte est accessible à tous grâce au travail de la bibliothèque virtuelle de manuscrits en Suisse: e-codices. Cette bibliothèque en ligne est un projet mené par l'Université de Fribourg destiné à rendre accessible les documents suisses du Moyen-Age.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : anne de sarnen moyen age ; Blanc de Roi ; polo dans sarnen ;
Discussions
Pas d'avis pour “Le livre numérique blanc de Sarnen”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié